La route du Gipsy

29 janvier 2006

Sud des îles Célèbes

Le voyage s'est bien déroulé : Nice-Paris, Paris, Hong Kong, Jakarta, Macassar et enfin arrivée là-bas avec 5 heures de route jusqu'à Kassoussau, village de pêcheur où la boudeuse était en mouillage.

Le lendemain, départ pour Tanabérou sur les chantiers navals car nous participons pour ce mois sur le documentaire sur la fabrication et la navigation de bateaux traditionnels nommé "pinisi".

Nous avons parcouru Kassoussau, Macassar, îles de Java nommé tuanotu et ce soir nous partons pour les îles de Florès où la Pinisi doit effectuer son déchargement de cargaison.

Ensuite destination inconnue.

L'ambiance se déroule bien à bord, bon échange avec l'équipage, les locaux, le temps est superbe, l'eau est émeraude, la température avoisine les 32°, le bronzage s'effectue de manière instantanné comme nesquik.

La population est magique, impressionante, attendrissante.

L'équipage est divisé en deux équipes : une partant en exploration et l'autre assignée de quart et chantier sur le navire.

Nous vous enverrons d'autres nouvelles et un peu de soleil, nous ne vous oublions pas.

Bises à toutes et à tous du foyer !!! et donné nous de vos nouvelles!!!

Ps : est ce que mathilde pourrait m'envoyer son portable et ses numéros merci encore.

Encore bisoux à tous et chiki chiki !!!!

Posté par Gipsy31 à 15:56 - Commentaires [1] - Permalien [#]


17 janvier 2006

J - 1 : Les pulsations cardiaques ne se comptent plus !

La tension devenue insupportable, je me réfugie dans les discussions avec les amis proches ou je m'évade aussi m'occupant de tâches diverses.

Je partirai donc demain aux aurores en direction de l'aéroport de Nice où je retrouve un autre jeune qui partage le même périple. De là nous nous rendons sur l'aéroport Charles de gaule afin d'émigrer sur Jakarta.

Une myriade de question fuse dans ma tête, cela va des interrogations les plus primaires, les plus basiques en passant par celles d'ordres philosophiques, métaphysique, sociologique, ethnologique bref toute les matières y passent. Cela se termine aussi par les questions les plus folles, reviendrais-je vivant ??? Je vous rassure je ne suis point un consommateur de substances prohibées, il est en dans la nature de l'homme de sécréter des hormones faisant naître des signaux éléctriques entre les sinapses (interjonctions des neurones) quand nous sommes tout simplement dans un état d'anxiété.

Heureusement il y a le Yop à la framboise !!!   

Posté par Gipsy31 à 18:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 janvier 2006

J - 2 : Introduction

Bien le bonjour à vous !!!

Je me prénomme Mathieu mais on m'appel le Gipsy car je porte souvent ma maison sur le dos.

En effet le voyage étant devenu une véritable drogue, j'etais toujours en recherche de quelconques remèdes rassasiant ma soif de conquête, de connaissance, d'échange. Découvrant que le voyage était une dépendance bénéfique je me fis à l'idée que cela était incurable, d'ailleurs tant mieux !!! C'est si rare les maladies incurables bénéfiques.

J'ai 24 ans et je tavail en hôtellerie, mon rythme de vie est simple, je travail pendant 8 mois et le reste je suis tel la plume au vent, voyageant au gré des courants...

Je demeure actuellement depuis trois saisons sur Cannes. Cannes doit vous faire rêver, le festival, les nrj awards, la haute coutûre etc...En fait cette ville, haute en contraste, baigne dans un fort caractère individualiste,  materialiste, capitaliste et de vice. Oubliez tout ce que les médias enjolivent pour vous. Cannes est une très belle ville certes mais ce n'est pas dans la direction que l'on vous montre. Regardez plus près, derrière les choses... 

Au mileu de ce désert d'égoïsme, y subsiste  une oasis et dans cette dernière réside une communauté de jeune issue des quatres coins de france, d'europe et parfois même de plus loin.

C'était donc en ce lieu que je posa ma tente, depuis un peu plus de trois saisons je disposais de solides bases. Chaque année l'hiver était pour moi synonyme de vacances, temps libre pour moi, temps libre pour des formations et bien entendu des voyages. Cette année là comme disait Clauclau, je n'avais aucune idée sur ma prochaine destination, jusqu'au jour où Bérénice (une Amie) me parla d'un projet.

Posté par Gipsy31 à 18:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]